Accueil | Atelier Anne Gardoni
 
 
 
Projet de développement urbain de la pla...
Publier (74)
 
 
Projet urbain "Coeur de Ville"
Briançon (05)
 
 
 
Quartier Durable de la Giraudière
Varces Allières et Risset (38)
 
Quartier Les Balcons de Sermenaz
Rillieux-la-Pape (69)
 
 
 
Quartier Carnot-Parmentier
Saint-Fons (69)
 
Urban renewal in the 'Champfleuri' neigh...
Bourgoin-Jallieu (38)
 
 
Etude pour l'extension du Hameau de la M...
Collonges-au-Mont-d'Or (69)
 
 
 
Révision du Plan local d'occupation des ...
Saint Alban-Leysse (73)

Quartier Les Balcons de Sermenaz
Rillieux-la-Pape (69)


Maîtrise d'ouvrage : Communauté Urbaine de Lyon
Montant global prévisionnel : 2,4 M€ HT
Urbaniste : Des territoires Urbanisme
BET : Ginger
Consultant : Amopolis


Etude de composition urbaine du quartier des "Balcons de Sermenaz" dans le cadre du Grand Projet de Ville Rillieux-la-Pape.
Élaboration d'un cahier des prescriptions urbaines, architecturales, paysagères et environnementales, plan d'aménagement, schéma fonctionnel et bilan financier déterminant les orientations d'aménagement de la première tranche du futur quartier des Balcons de Sermenaz. Sur une surface de 7 ha seront construits plus de 490 logements.
Le projet prévoit la construction de plus de 490 logements bioclimatiques proposant une diversité de typologies d'habitats et une mixité sociale. Les espaces extérieurs s'étendent de manière généreuse et s'articulent autour d'un grande coulée verte, futur espace public structurant du quartier qui complète le maillage avec le reste de la commune. La déclinaison des échelles et des typologies d'espaces, squares, venelles, places, permet de répondre aux besoins et usages du quartier et tire parti de la topographie marquée et de son rapport au grand paysage, en balcon sur la vallée. Le rapport à l'espace privé est traités dans un souci de continuité visuelle et de fluidité des usages, sans clôtures. Le traitement des eaux pluviales est toujours présent dans la conception de espaces par la création de noues de rétention. Enfin, une gestion différenciée des espaces plantés est favorisée, intégrant végétation spontanée et plantation de sujets indigènes.